Bodylift Latéral

SILHOUETTE

Pourquoi un bodylift latéral ?


Après un amaigrissement important (régime, chirurgie bariatrique…), la perte de poids se situe majoritairement au niveau de l’abdomen. Mais les hanches et la culotte de cheval sont souvent peu touchées par cette perte de taille.

Il s’en suit donc une disproportion entre un ventre aminci et des hanches ou une culotte de cheval qui restent souvent bien plus larges.

Ce phénomène s’observe encore mieux chez un patient allongé sur le dos.

Le bodylift latéral est une variante du bodylift inférieur, encore peu pratiqué. Il s’agit en réalité d’un bodylift inférieur complété par un retrait de l’excès de peau et de graisse présents sur la partie externe de la cuisse. On parle aussi de lifting de face externe de cuisse.

Le bodylift latéral est rarement réalisé isolément, étant donné qu’il est souvent associé aux déformations que l’on rencontre chez les patients candidats à la réalisation d’un bodylift inférieur. D’où leurs réalisations simultanées quasi constantes.

Le bodylift latéral est une intervention encore peu réalisée, dont le but est de traiter l’excès de largeur de la partie inférieure du corps en retirant chirurgicalement les tissus en surplus.

Cette chirurgie implique donc une cicatrice supplémentaire à celle du bodylift inférieur, présente verticalement sur la partie externe de la cuisse, et se terminant plus ou moins bas selon l’importance de l’excès.

Dans les cas où l’excès latéral est modeste, la lipoaspiration/liposuccion est une bonne alternative si la peau est de bonne qualité. Sinon, elle ne sera pas utile si elle est réalisée de façon isolée.

Le bodylift latéral est pourvoyeur de résultats spectaculaires, en harmonisant le haut et le bas du corps. Il permet la perte de plusieurs tailles

de pantalon, facilitant grandement l’habillement. Ce bénéfice majeur aide souvent les patients à accepter leurs cicatrices.

Le bodylift latéral n’étant qu’une variante du bodylift inférieur, la préparation et le déroulement sont identiques, à l’exception de la cicatrice supplémentaire sur la partie externe de la cuisse.

Vous trouverez donc l’ensemble de ces informations sur la page dédiée au bodylift inférieur.