Malformations Thoraciques

CHIRURGIE REPARATRICE

Les Malformations Thoraciques


Il est possible de retrouver des déformations thoraciques chez l’homme comme chez la femme. Ces déformations peuvent être centrales ou latérales, peuvent creuser le thorax ou bien l’inverse, peuvent avoir un retentissement sur la poitrine du côté de la malformation et peuvent s’inscrire dans des syndromes avec d’autres atteintes.

La malformation thoracique la plus fréquemment retrouvée est le thorax en entonnoir, ou Pectus Excavatum. Le syndrome de Poland est quant à lui plus rare, mais également à l’origine d’une déformation thoracique latéralisée.

Vous trouverez ci-après quelques informations sur ces deux cas de déformation thoracique ainsi que sur leur principe de prise en charge.

L’objectif de cette intervention est de restaurer les contours perdus de l’abdomen en retendant la peau, à l’aide d’une cicatrice horizontale placée le plus bas possible pour pouvoir être dissimulée dans les sous-vêtements. La longueur de cette cicatrice dépend de l’importance de l’excès de peau présent au niveau du ventre. Elle peut se prolonger latéralement et, parfois, dans le dos.

Une cicatrice sera aussi réalisée autour du nombril, de façon à lui redonner sa place sur l’abdomen ; on parle de transposition du nombril/ombilic.

L’abdominoplastie n’est pas une intervention pour perdre du poids, elle ne traite pas l’obésité et ne remplace pas une hygiène alimentaire et une activité physique régulière. Mais elle reste bien souvent l’unique solution pour traiter les excès cutanéoadipeux abdominaux récalcitrants.

C’est pour cette raison qu’une abdominoplastie ne se discute que chez des patients avec un poids relativement normal et stable. C’est grâce à une chirurgie réalisée dans de bonnes conditions pondérales que l’abdominoplastie permettra d’obtenir le meilleur résultat esthétique dans les meilleures conditions de sécurité.

Le thorax en entonnoir est la principale cause de malformation thoracique ; ce problème concerne environ 1 % de la population, aussi bien l’homme que la femme. En fonction des différentes formes de cette malformation, l’atteinte peut être plus ou moins profonde, latéralisée ou symétrique.

Bien que fréquente, de nombreux patients en souffrant ignorent l’existence d’un traitement possible de cette malformation.

La variabilité de présentation justifie un traitement sur-mesure ; l’apport de l’informatique et de la conception sur-mesure d’implants en silicone a permis de révolutionner la prise en charge des patients atteints de thorax en entonnoir, pour lesquels le seul recourt auparavant était souvent une chirurgie thoracique lourde et délabrante de remodelage des côtes (sternochondroplastie).

Cette chirurgie de remodelage thoracique est aujourd’hui réservée aux rares cas de pectus excavatum à l’origine d’un retentissement fonctionnel cardiaque ou pulmonaire, de loin les cas les moins fréquents.

Pour tous les autres cas, la gêne ressentie par le patient est avant tout morphologique, source de complexe important.

La chirurgie par implant sur-mesure permet d’éviter une chirurgie agressive et douloureuse pour une amélioration uniquement morphologique et esthétique.

Ce syndrome se caractérise par l’agénésie, ou l’absence, d’une partie ou de la totalité d’un muscle grand pectoral.

D’autres atteintes, notamment au niveau de la main et du membre supérieur du même côté sont possibles. Des anomalies osseuses du thorax peuvent également être rencontrées.

L’absence de muscle grand pectoral n’entraîne pas de retentissement fonctionnel, cependant une dépression thoracique sous la clavicule peut engendrer une gêne morphologique et esthétique significative.

Ce syndrome rare touche aussi bien l’homme que la femme, avec une répercussion possible sur la poitrine pour cette dernière.

La chirurgie par prothèse sur mesure s’applique également à la correction de ce syndrome. Cette prothèse visera à remplacer le volume du muscle grand pectoral manquant.

Le traitement des malformations thoraciques a connu un renouveau depuis le développement des prothèses thoraciques sur-mesure en silicone.

Cette technique permet d'éviter d'avoir recours à d'autres interventions chirurgicales plus lourdes et plus risquées.

Principes du traitement par implant en silicone sur-mesure


Que ce soit pour les thorax en entonnoir ou pour les syndromes de Poland, un traitement par injection de graisse, ou Lipofilling est une méthode pouvant être appliquée aux formes minimes.

Mais dans la plupart des cas, cette solution ne permet pas d’obtenir une amélioration satisfaisante en une seule intervention, d’où le recours à l’utilisation d’un implant en silicone.

La conception de ces implants a été révolutionnée par l’introduction de l’informatique dans le domaine de la chirurgie ; ce procédé est développé par le laboratoire Anatomik Modeling.

La réalisation par le patient d’un scanner avant l’intervention permet d’obtenir une reproduction en 3D du thorax et de mieux comprendre la déformation.

A partir de cette reconstruction, une prothèse sera donc conçue, de façon à corriger complètement et discrètement la dépression.

Cette prothèse en élastomère de silicone solide présente l’avantage de ne pas se rompre et de ne pas avoir à être changée au cours de la vie, en dehors de la survenue d’une complication.

Il s’agit d’une technique pour laquelle le Dr Madar a bénéficié d’une formation théorique et pratique solide, faisant de lui l’un des référents parisiens de la prise en charge de ces malformations thoraciques.

Comment se prépare et se déroule le traitement d'une malformation thoracique


Vous trouverez l’ensemble des informations générales valables pour toute intervention de chirurgie plastique et esthétique sur cette page dédiée.

Un premier rendez-vous de consultation est nécessaire pour vérifier la faisabilité du geste et l’absence de contre-indication.

Deux consultations préopératoires avec un délai de réflexion de 15 jours sont obligatoires.

Des photographies seront réalisées de façon systématique.

Un scanner thoracique vous sera prescrit par le Dr Madar après votre premier rendez-vous.

Après vérification, ce scanner sera ensuite envoyé au laboratoire Anatomik Modeling pour procéder à la modélisation et à la confection de votre implant sur-mesure.

Un devis ainsi qu’un consentement éclairé seront signés.

Entrant dans le cadre des malformations thoraciques, le traitement du pectus excavatum comme celui du syndrome de Poland bénéficie d’un remboursement par l’assurance-maladie. Cependant, or cas particulier, le paiement de l’implant est souvent laissé à la charge du patient.

Une consultation d’anesthésie est indispensable avant l’intervention.

L’hospitalisation a lieu en clinique. Cette chirurgie est le plus souvent réalisée en hospitalisation conventionnelle, avec une moyenne de deux à trois nuits de séjour.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale.

En fonction du type de malformation, la cicatrice peut se situer au niveau du sternum ou bien au niveau de l’aisselle.

Un vêtement de contention vous sera prescrit par le Dr Madar et sera à conserver pendant un mois jours et nuits.

Un suivi régulier en consultation sera ensuite planifié.