Lifting des Fesses

SILHOUETTE

Pourquoi un lifting des fesses ?


Avec l’âge, la fesse, comme tout autre tissu, va perdre en volume et va avoir tendance à glisser vers le bas ; on parle alors de ptôse ou chute des fesses. Les amaigrissements importants comme après une chirurgie bariatrique peuvent accélérer ce processus.

Une fesse idéale présente un certain volume, du relief et une bonne tenue.

La chute et la fonte de la fesse vont entrainer une descente de celle-ci avec une perte de volume.

Le lifting des fesses vise à les repositionner.

Ce lifting peut être supérieur, ce qui est le cas le plus souvent, ou inférieur lorsque le pli sous la fesse est masqué par des excès de peau.

Un lifting supérieur des fesses va donc ascensionner la fesse tombante. Une augmentation des fesses peut être réalisée dans le même temps en réutilisant les tissus destinés à être retirés. La cicatrice sera située au-dessus des fesses, de façon à être cachée par les sous-vêtements.

Le lifting supérieur des fesses est une chirurgie rarement isolée. En effet, la descente des fesses est souvent associée à la présence d’un tablier abdominal qui peut bénéficier d’un traitement chirurgical. C’est alors une correction globale de la partie inférieure du tronc (les fesses et l’abdomen) qui sera réalisée au cours d’un bodylift inférieur.

Le lifting inférieur des fesses est beaucoup plus rarement réalisé. Il concerne surtout les patients avec un effacement du sillon sous la fesse. La cicatrice finale se situe dans le pli sous la fesse. Elle ne concerne que les patients présentant un excès de peau récalcitrant sous la fesse et bien au courant du risque de visibilité de la cicatrice. Cette technique ne remonte pas à proprement parler les fesses, car la traction se fait vers le bas, mais retire un excès de peau sous la fesse.