La réduction mammaire : Introduction

Réduire le volume de sa poitrine est une demande fréquemment rencontrée en consultation. Une poitrine jugée trop volumineuse est source de gêne dans la vie quotidienne, dans le choix des vêtements, dans la pratique sportive… Il existe donc autant de demandes qu’il existe de patientes.

Ce guide sur la diminution de la poitrine vous aidera à y voir plus clair concernant les motifs de consultation, les techniques d’intervention, ainsi que les résultats.

Pourquoi envisager une réduction mammaire ?

Obtenir une poitrine plus grosse est une demande fréquente, dont la motivation est le plus souvent esthétique. A contrario, de nombreuses patientes présentant une poitrine volumineuse souhaitent envisager une réduction ; l’esthétique de la poitrine est un motif évoqué, mais il est loin d’être le seul.

Réduction mammaire : les principales motivations

  • Douleurs dorsales, lombaires ;
  • Douleurs au niveau de la nuque et aux épaules, souvent à cause du cisaillement par les bretelles du soutien-gorge ;
  • Difficultés rencontrées au cours de la pratique sportive ;
  • L’habillement et le choix des vêtements sont souvent dictés par le souhait de camoufler leur poitrine, ou du moins de ne pas y attirer l’attention.
  • Gène psychologique avec retentissement sur l’estime de soi.

Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres motivations peuvent être rencontrées comme les irritations sous les seins, le retentissement dans la vie intime …

La chirurgie de réduction mammaire permet ainsi d’aider une personne face aux difficultés cités précédemment.

Les conditions pour une réduction mammaire

Hormis certains rares cas d’hypertrophie mammaire majeure et juvénile, la chirurgie de réduction mammaire s’envisage après 17-18 ans.

Idéalement, elle doit se faire à un an minimum de la fin d’une grossesse ou d’un allaitement et à distance d’un nouveau projet de grossesse. En effet, les grossesses entraîneront des modifications hormonales à l’origine de profonds changements d’aspect de votre poitrine. Le résultat d’une intervention pourrait s’en voir modifié.

Pour les mêmes raisons, la chirurgie de réduction mammaire se propose chez des patientes à poids stable.

Il n’existe pas de limite d’âge supérieure à la réalisation d’une réduction mammaire, lorsqu’il existe une gêne ressentie et que l’état général ne contre-indique pas la réalisation d’une intervention chirurgicale.

Comment bien se préparer à une réduction mammaire

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à envisager une réduction mammaire, une fois votre décision prise, un premier rendez-vous de consultation avec votre chirurgien plasticien sera la première étape de votre parcours.

Ce rendez-vous a pour but de confirmer l’indication d’une mastoplastie de réduction, autre nom pour la réduction mammaire, et de vous en expliquer les modalités.

C’est après vous avoir examiné que je pourrai vous proposer un plan de traitement adapté.

Cette première consultation se termine par la prescription d’un bilan d’imagerie mammaire (échographie mammaire et/ou mammographie), indispensable avant toute chirurgie de la poitrine, qui sera à réaliser et à rapporter à votre deuxième rendez-vous.

Déroulement d’une réduction mammaire

Durée d'intervention d'une réduction mammaire

La réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure entre 2 et 3 heures selon l’importance de la réduction.

La durée d’hospitalisation ne dépasse que très rarement une nuit. Dans certains cas, cela peut même se dérouler en ambulatoire, c’est-à-dire avec un retour à la maison le soir de l’intervention.

Techniques utilisées lors d'une réduction mammaire

Le principe de la réduction de la poitrine est de retirer du volume mammaire et également d’adapter la peau au volume restant. Cette chirurgie implique donc forcément la réalisation de cicatrices.

Il existe différentes techniques, où le nombre de cicatrices varie entre un et trois.

schéma incision opération réduction mammaire a deux cicatrices – Docteur Yoni Madar
schéma incision opération réduction mammaire a trois cicatrices – Docteur Yoni Madar

Le choix d’une technique plutôt qu’une autre se fait en fonction de l’importance du volume mammaire et de la réduction envisagée.

Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de technique permettant d’obtenir le même résultat tout en se dispensant de cicatrices.

Cependant, ces cicatrices finiront par s’atténuer avec le temps.

Les suites d'une réduction mammaire

Après votre séjour à la clinique, le retour à la maison se fait sous couvert de médicaments contre la douleur. Cette chirurgie est, dans la grande majorité des cas, peu douloureuse et très bien calmée par des médicaments comme le Paracétamol.

Le port d’un soutien-gorge de contention est indispensable pour une durée de 1 mois.

Les soins de cicatrices restent simples, une infirmière vous sera proposée mais bien souvent vous pourrez réaliser vous-même vos soins.

Pour que la cicatrisation se fasse dans de bonnes conditions, les activités physiques et sportives sont déconseillées pour une durée de 1 mois environ, selon votre cicatrisation.

Résultats d'une réduction mammaire

Votre poitrine changera beaucoup d’aspect après votre intervention.

Dans les suites immédiates, l’œdème postopératoire donne à votre poitrine un volume plus important qu’elle n’aura une fois la cicatrisation terminée.

La forme de vos seins changera également avec une poitrine qui reprendra progressivement une position plus naturelle.

Quel bonnet après une réduction mammaire

Même si cette méthode de réflexion est tentante car simple, elle reste peu précise ; en effet, pour une même poitrine, vous aurez recours à des tailles de soutien-gorge différentes selon les marques que vous préférez. La réflexion basée sur la taille du bonnet est donc souvent trompeuse.

Au-delà de la taille marquée sur l’étiquette de votre nouveau soutien-gorge, le plus important est que votre poitrine présente une forme harmonieuse et une taille en accord avec votre morphologie et votre silhouette.

Complications de la réduction mammaire

Même si elle s’adresse à des patientes en bonne santé, la réduction mammaire reste une intervention chirurgicale avec un risque de complication, mais ces complications sont peu fréquentes et le plus souvent mineures.

Il s’agit le plus souvent de problèmes de cicatrisation pouvant retarder la guérison. Le résultat final n’en sera pas modifié.

Dans de plus rares cas, un hématome ou une infection peuvent survenir, nécessitant un traitement spécifique.

La sensibilité de votre poitrine peut être modifiée, au niveau de votre sein et au niveau du mamelon.

Avec le temps, la récupération de la sensibilité se fait progressivement mais il arrive que pour certaines patientes, cette récupération soit incomplète.

Prix et tarifs de la réduction mammaire à Paris

La réduction mammaire est une intervention prise en charge par la sécurité sociale. Cette prise en charge se justifie par le retentissement réel d’une poitrine volumineuse dans la vie des femmes concernées, comme nous en avons parlé plus haut.

Cependant, le critère permettant de décider si une patiente bénéficiera de cette prise en charge est bien loin du simple retentissement de l’hypertrophie mammaire : Il s’agit du volume retiré.

Le volume seuil est fixé à 300 grammes.

Or, pour un volume donné, le retentissement sera bien différent d’une patiente à l’autre selon d’autres facteurs comme la taille, le poids, l’âge… Il s’agit ici d’une des limites de ce mode de sélection des patientes qui auront le droit à une prise en charge ou non.

La prise en charge par l’assurance-maladie ne couvre pas les dépassements d’honoraire de votre chirurgien et de l’anesthésiste. Ces dépassements peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale par votre mutuelle, selon le contrat auquel vous avez souscrit.

Ces honoraires sont variables d’un chirurgien à l’autre et tiennent compte de la durée de l’intervention, sa complexité, d’éventuelles gestes associés…

Vous trouverez ICI l’ensemble des tarifs pratiqués par le Dr Madar, dont la fourchette concernant la chirurgie de réduction mammaire.

Le Docteur Madar pratique régulièrement la chirurgie de réduction mammaire et vous propose de vous recevoir en consultation au sein de son cabinet dans le 8e arrondissement de Paris pour vous apporter les réponses à vos demandes.