Changement ou Ablation de Prothèses

SEIN

Pourquoi se faire changer ou retirer ses implants mammaires ?


L’augmentation mammaire par prothèses est une intervention couramment réalisée et le nombre de patientes porteuses de prothèses mammaires est en augmentation croissante.

Comme tout implant dans le corps, une surveillance régulière par votre chirurgien, au minimum une fois par an, est recommandée.

Comme tout matériau, une usure de l’implant existe, d’où la notion de changement des implants mammaires tous les 10 ans, que l’on trouve dans de nombreux articles.

Or cette notion est à pondérer. En effet, les progrès faits en matière d’implants mammaires rendent ce dogme obsolète. Actuellement, le changement n’est plus considéré comme systématique à une date précise, mais c’est plutôt le suivi annuel et l’apparition de signes en faveur d’une rupture de l’implant qui inciteront à la réalisation du changement. Celui-ci est donc à prévoir, mais le délai dans lequel il doit être réalisé est variable d’une patiente à l’autre.

Une autre situation peut également se présenter. Certaines patientes, pour de nombreuses raisons, peuvent décider ne plus vouloir être porteuses de prothèses mammaires. La question du retrait de l’implant sans changement se pose alors.

Que ce soit à cause d’un changement de style de vie, d’une lassitude ou de toute autre raison personnelle, cette décision vous revient et le rôle de votre chirurgien est de vous apporter une information sur les différentes possibilités qui peuvent vous être proposées : retrait simple, remplacement de l’implant par une injection de graisse, cure de ptôse ou lifting mammaire associé au retrait de l’implant.

Le scandale sanitaire des prothèses PIP ainsi que la crainte d’une maladie liée aux prothèses sont actuellement à l’origine d’une demande de plus en plus fréquente de retrait des implants.

Le rôle de votre chirurgien dans ces conditions est de vous écouter, de comprendre vos craintes et ainsi pouvoir vous apporter les réponses les plus adaptées à votre demande, de vous donner une information complète et précise de façon à ce que vous puissiez prendre une décision éclairée et ne pas regretter votre choix. La décision finale vous revient, mais vous devez la prendre en ayant conscience des répercussions morphologiques que vous devrez mettre en balance avec les risques réels. Ceux-ci pourront vous être expliqués par le Dr Madar qui pourra vous aider à ne pas généraliser vos craintes à tous les types d’implants et faire le point avec vous sur la justification véritable d’un retrait ou non de vos implants. Mais encore une fois, la décision finale vous appartient, tant que celle-ci est éclairée et mûrement réfléchie.

Cette décision ne doit pas être précipitée et un suivi en consultation sera instauré si vous le désirez.

Comment se prépare et se déroule le changement ou le retrait de ses implants mammaires ?


Vous trouverez l’ensemble des informations générales valables pour toute intervention de chirurgie plastique et esthétique sur cette page dédiée.

Un premier rendez-vous de consultation est nécessaire pour vérifier la faisabilité du geste et l’absence de contre-indication.

Deux consultations préopératoires avec un délai de réflexion de 15 jours sont obligatoires.

Il est fortement recommandé de vous munir de vos anciens compte-rendus opératoires ainsi que de la référence de vos implants mammaires pour votre consultation.

Une consultation d’anesthésie sera réalisée avant l’intervention.

Des photographies seront réalisées de façon systématique.

Un bilan mammaire comprenant une mammographie et une échographie mammaire seront demandés et contrôlés au cours de la deuxième consultation.

Un devis ainsi qu’un consentement éclairé seront signés.

La prise en charge de votre intervention par la sécurité sociale et votre mutuelle est variable, selon le type d’intervention qui sera réalisé. Les informations nécessaires vous seront données au cours de votre consultation.

L’hospitalisation a lieu en clinique en chirurgie ambulatoire, c’est-à-dire avec une sortie le soir de l’intervention, ou une hospitalisation d’une ou deux nuits, selon la nature de l’intervention.

L’intervention se déroule toujours sous anesthésie générale.

Un suivi régulier en consultation sera ensuite planifié.

En cas de retrait simple ou avec changement, la cicatrice précédente peut le plus souvent être reprise.

Si une cure de ptôse mammaire est envisagée, des cicatrices supplémentaires sont à prévoir.

Selon la nature de l’intervention, la mise en place de drains est possible et n’empêche pas le retour à domicile. Les drains seront retirés deux à trois jours après l’intervention.

Un soutien-gorge de contention sera à conserver pendant une durée de 1 mois après l’intervention.