Augmentation Mammaire par Injection de Graisse

SEIN

Pourquoi une augmentation mammaire par injection de graisse ?


L’injection de graisse, ou lipofilling, est une intervention chirurgicale consistant à prélever de la graisse au niveau d’une zone où elle est en excès, à la traiter et à la purifier, puis à la réinjecter au niveau d’un site manquant de volume ou de définition (seins, fesses, visage…)

Dans le cadre de l’augmentation mammaire, cette technique concerne le plus souvent des patientes souhaitant une augmentation du volume des seins, mais ne souhaitant pas la pose de prothèses.

Pour être éligibles à cette technique, ces patientes doivent présenter des zones donneuses en graisse (abdomen, culotte de cheval…) suffisantes pour obtenir l’augmentation souhaitée et aucune contre-indication à l’intervention.

En dehors du bénéfice évident sur la poitrine, les zones de prélèvement de graisse sont traitées de la même façon que lors d’une lipoaspiration/liposuccion, avec une nette amélioration de la silhouette.

Le résultat de cette augmentation par injection de graisse est naturel et ne modifie pas la forme du sein.

Comment se prépare et se déroule l'augmentation mammaire par injection de graisse ?


Vous trouverez l’ensemble des informations générales valables pour toute intervention de chirurgie plastique et esthétique sur cette page dédiée.

Un premier rendez-vous de consultation permettra de vérifier la faisabilité du geste et l’absence de contre-indication.

Deux consultations préopératoires avec un délai de réflexion de 15 jours sont nécessaires.

Une consultation d’anesthésie est obligatoire avant l’intervention.

Des photographies seront réalisées de façon systématique.

Un devis ainsi qu’un consentement éclairé seront signés.

Un bilan mammaire comportant une mammographie ainsi qu’une échographie mammaire vous sera prescrit par le Dr Madar et sera contrôlé au cours de votre deuxième consultation.

L’augmentation mammaire par injection de graisse est considérée comme une intervention de chirurgie esthétique, c’est-à-dire non remboursée par la sécurité sociale.

L’hospitalisation a lieu en clinique.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale.

Les cicatrices, dont le nombre dépend des zones lipoaspirées, sont de petite taille, inférieure au centimètre.

Un vêtement de contention au niveau des seins et au niveau des zones de prélèvement est à conserver pendant un mois après l’intervention.

Un suivi régulier en consultation sera ensuite planifié.

Il est normal de constater une perte partielle du volume mammaire dans les suites de l’intervention, liée à la disparition de l’œdème postopératoire. Egalement, comme pour toute réinjection de graisse, une résorption de 30% environ est à attendre au cours des premiers mois.

La graisse intégrée le reste à vie, se comportant toujours comme n’importe quel tissu graisseux du reste du corps, prenant du volume en cas de prise de poids et inversement.